Bienvenue!

Le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick (NBSC) est un organisme bénévole à but non lucratif qui se consacre à la protection du saumon sauvage de l'Atlantique et au soutien des activités de restauration et de mise en valeur de tous les bassins hydrographiques du Nouveau-Brunswick.

Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du saumon sauvage de l'Atlantique

2013 Bénéficiaire : Manley Price

Né et élevé sur les rives du sud-ouest de Miramichi, Boiestown a été la demeure de Manley Price pendant une grande partie de sa vie. Après avoir commencé sa carrière de 49 ans chez International Paper à l'adolescence, Manley a travaillé une grande partie de ce temps dans et autour de Miramichi, sauf pendant une décennie dans les régions de Restigouche et de Gaspé.

En 1994, Manley a quitté son poste de superviseur de Woodland pour l'exploitation de Boiestown (Avenor à l'époque) pour occuper le poste de directeur au Rocky Brook Camp. Reconnaissant le rôle important que le camp Rocky Brook pourrait jouer dans la conservation et la protection du saumon sauvage de l'Atlantique, Manley a convaincu les propriétaires de la valeur que leur gérance pouvait apporter. Le programme de gestion des pêches de Rocky Brook en est le résultat. Il s'agit d'un vaste programme qui étudie et met en œuvre des pratiques de gestion des lacs et des cours d'eau, améliore les populations de saumon et de truite, tient des statistiques sur la pêche à la ligne et surveille et restaure l'habitat. Manley a encouragé son personnel à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement, l'industrie, les universités, le personnel scientifique de la Miramichi Salmon Association (MSA) et de la Fédération du saumon atlantique (ASF), ainsi qu'à faire du bénévolat au sein du comité de gestion du bassin hydrographique de la Miramichi en tant que directeurs et membres de sous-comités, dont ils ont été très actifs. Aucun de ce travail très précieux n'aurait eu lieu sans la persévérance et la passion de Manley.

Manley est directeur du comité de gestion du bassin hydrographique de la Miramichi depuis sa création en 1995. Le MWMC est une fédération d'organisations d'intervenants qui partagent un intérêt commun à assurer la conservation et l'utilisation judicieuse des ressources halieutiques récréatives de la zone de pêche récréative de Miramichi (MFRA ). L'Exécutif et les Directeurs agissent bénévolement, se réunissant le soir jusqu'à une fois par mois ; Manley a rarement manqué une réunion. Manley a occupé le poste de vice-président pendant un certain nombre d'années jusqu'à ce qu'il en assume la présidence en 2003, occupant ce poste jusqu'en 2008. En tant que président, Manley a joué un rôle déterminant dans la conclusion du protocole d'accord entre le ministère des Ressources naturelles. , le ministère des Pêches et des Océans et le MWMC, et est le signataire du document original. Le protocole d'entente a donné au MWMC l'occasion de travailler avec les gouvernements fédéral et provincial à la surveillance, à la coordination et à la gestion des pêches récréatives de la MRFA.

Manley est très respecté de tous ; le gouvernement, l'industrie et ceux qui s'intéressent uniquement à la pêche récréative; et a joué un rôle déterminant dans les nombreuses améliorations réussies de la gestion des pêches apportées grâce au travail du MWMC. Manley est toujours administrateur et, en 2008, a occupé le poste de secrétaire du conseil d'administration. En 2014, il reprendra le poste de président.

Manley a également été directeur de la MSA, un autre conseil bénévole, pendant 18 ans et est actuellement président du conseil. Son travail en tant que président a lancé la campagne Miramichi Forever Fund en reconnaissance du 60e anniversaire de la MSA, qui a aidé la MSA à recueillir plus de 2 millions de dollars pour financer des projets qui protégeront les sources d'eau froide et assureront l'accès aux frayères. Pendant cinq ans, Manley a dirigé le Comité de planification de la conservation, un travail important au sein de la MSA.

Chaque année, Manley réussit à convaincre les propriétaires du camp Rocky Brook de faire don de 2 sorties de pêche au saumon, une pour le dîner MSA Fredericton et une pour le dîner MSA/NBSC/ASF à Saint John. Le voyage pour le dîner de Saint John s'est vendu jusqu'à 37 000 $ et représente une contribution importante aux programmes de recherche sur le suivi du saumon au Nouveau-Brunswick. Manley a pris des dispositions pour que Rocky Brook fasse don de voyages de pêche à la truite pour certains des lacs à de nombreux organismes de conservation du saumon à travers le Nouveau-Brunswick. Plus de 1,5 million de dollars de produits et de fonds ont été versés à des organismes de conservation du saumon au Nouveau-Brunswick à la suite du travail de Manley avec les propriétaires du camp Rocky Brook.

Les efforts de bénévolat de Manley se sont également étendus aux affaires provinciales lorsqu'il est devenu membre fondateur du Conseil de la faune du Nouveau-Brunswick. Ce groupe de bénévoles dévoués gère le Wildlife Trust Fund et a été créé en 1997 pour promouvoir la conservation de la faune dans la province. Manley chérit le temps qu'il a passé à travailler avec ce groupe pionnier. Il identifie l'établissement des plaques d'immatriculation de conservation familières, avec l'emblématique saumon atlantique bondissant, comme les faits saillants de sa carrière.

Manley a été directeur bénévole du Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick à peu près au moment où ce prix a été créé.

Nous ne pouvons penser à personne plus digne de ce prix. Manley continue de travailler sans relâche avec le MWMC et le MSA, ainsi que de diriger le programme scientifique à Rocky Brook. Manley est vraiment un champion de la conservation au nom non seulement du saumon et d'autres espèces, mais aussi des pêcheurs à la ligne, des pourvoyeurs, des guides et de tous les autres ayant des intérêts économiques, environnementaux et récréatifs dans la rivière.