Bienvenue!

Le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick (NBSC) est un organisme bénévole à but non lucratif qui se consacre à la protection du saumon sauvage de l'Atlantique et au soutien des activités de restauration et de mise en valeur de tous les bassins hydrographiques du Nouveau-Brunswick.

logo.png

Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du saumon sauvage de l'Atlantique

2016 Bénéficiaire : Fort Folly Habitat Recovery Program

Le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick est heureux d'annoncer que le lauréat 2016 du Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du saumon sauvage de l'Atlantique est le programme de rétablissement de l'habitat du poisson de la Première nation de Fort Folly (le FFHR). Le prix sera présenté par la lieutenante-gouverneure, Son Honneur Jocelyne Roy-Vienneau, à la Maison du gouvernement à Fredericton le jeudi 12 avril 2017. La chef Rebecca Knockwood de la Première Nation de Fort Folly et gestionnaire de programme, M. Tim Robinson, fera partie un groupe de personnes méritantes qui recevront le prix au nom de la FFHR. La cérémonie de présentation a lieu en conjonction avec le dîner annuel de conservation de la PPA/Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick, qui aura lieu plus tard dans la soirée au Fredericton Inn.

Le Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du saumon sauvage de l'Atlantique a été créé en 2000 par le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick (CSNB) en partenariat avec le président d'honneur du Conseil, le lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Les récipiendaires du prix sont sélectionnés par un comité nommé par le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick. Chacun des récipiendaires s'est distingué par sa contribution aux efforts de conservation du saumon sauvage de l'Atlantique du Nouveau-Brunswick.

Les anciens récipiendaires incluent J.W. (Bud) Bird, James D. Irving, Bob Baker, Jim Gillespie, David Hashey, Danny Bird, Bryant Freeman, feu Fred Wheaton, feu Lou Duffley et le récipiendaire de l'année dernière, feu William Ensor.

Le prix lui-même est symbolisé par une œuvre d'art en bas-relief savamment conçue. Sculptée à la main dans un morceau de cerisier noir indigène du Nouveau-Brunswick par feu Bill Page, l'image représente la main d'un pêcheur à la ligne sous la surface de l'eau après avoir relâché en toute sécurité un saumon de l'Atlantique.

Sculpture signifiant le Prix du lieutenant-gouverneur pour la conservation du saumon sauvage de l'Atlantique

  

Le récipiendaire de 2017, le programme de rétablissement de l'habitat de Fort Folly, est basé sur la Première nation de Fort Folly, qui est située près de Dorchester, au Nouveau-Brunswick. Le FFHR existe depuis 1993 pour promouvoir et mener à bien l'intendance et la restauration des habitats naturels sauvages. Le mandat de la FFHR est de promouvoir le rôle des peuples autochtones dans l'évaluation de la santé des écosystèmes et de travailler à la restauration des espèces d'importance traditionnelle et de leurs habitats.

Depuis 2001, le FFHR est un membre actif du groupe de planification et de l'équipe nationale de rétablissement du saumon atlantique de l'intérieur de la baie de Fundy (iBoF) en voie de disparition. La FFHR a beaucoup travaillé sur les mesures de conservation et de rétablissement du saumon dans les rivières indicatrices de saumon atlantique du Nouveau-Brunswick en partenariat avec les ministères et organismes gouvernementaux concernés, ainsi que d'autres ONG et groupes d'intervenants intéressés.

Depuis l'ouverture des vannes du pont-jetée sur l'estuaire de la rivière Petitcodiac en 2010, la FFHR est le principal groupe d'intervenants sur le saumon atlantique de l'IBF, dirigeant les efforts (souvent en collaboration avec d'autres membres de la Petitcodiac Fish Recovery Coalition) pour restaurer cette importante espèce en voie de disparition à le bassin versant dont il avait été extirpé. Le travail de FFHR au nom de la Petitcodiac chaque année depuis 2010 a rendu possible la libération d'un nombre important de saumons juvéniles et adultes dans le réseau de la rivière Petitcodiac, tout en assurant que la surveillance nécessaire dans la rivière continue d'avoir lieu.

À l'automne 2015, après des années de mobilisation active des intervenants et de lobbying, la Division de la gestion des espèces en péril de Pêches et Océans Canada a signalé à l'équipe de rétablissement que la rivière Petitcodiac sera incluse dans les bassins hydrographiques contenant un habitat d'eau douce essentiel au rétablissement de la le saumon de l'Atlantique de l'IBF, et que cela sera reconnu dans l'ébauche du programme de rétablissement modifié de l'espèce.

En 2014, la FFHR s'est engagée dans un projet d'élevage de saumon en mer en partenariat avec le parc national Fundy et l'Atlantic Canada Fish Farmers Association. Les saumons, capturés sous forme de smolts dans les ruisseaux d'alevinage de drainage Petitcodiac, sont élevés jusqu'à maturité dans des cages marines et relâchés plus tard dans l'habitat des rivières d'eau douce pour frayer naturellement. En 2015, la première cohorte de saumons élevés de cette manière a été relâchée dans trois bassins hydrographiques de rivières à saumon atlantique de l'IBF, dont celui de la rivière Petitcodiac. De plus, en 2015, un site de croissance de conservation dédié aux familles de saumons atlantiques de l'IBF du Nouveau-Brunswick (situé à Dark Harbour, Grand Manan) a été sécurisé pour l'élevage des classes d'âge de saumon suivantes qui seront allouées à ce projet.

Le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick (NBSC) est un organisme bénévole à but non lucratif qui se consacre à la protection du saumon sauvage de l'Atlantique et au soutien des activités de restauration et de mise en valeur de tous les bassins hydrographiques du Nouveau-Brunswick. Le CSNB comprend et représente 30 organismes affiliés de pêche/conservation du saumon (l'un d'eux étant la FFHR) à travers le Nouveau-Brunswick, et est le conseil régional de la Fédération du saumon atlantique au Nouveau-Brunswick.